Ateliers d'Art de France
24/26 NOV. 2017

Hangar 14 - Bordeaux

Démonstrations

Démonstrations

Les exposants partagent avec les visiteurs leurs univers et leur passion, leur technique, à travers des démonstrations de savoir-faire uniques, ouvrez grand les yeux !

© Sylvie Boyer

Métier à tisser africain avec Sylvie Boyer :

La créatrice exerce l’art du tissage à bras. Elle tisse les fils ; liens colorés et sensuels, alliance unique de la matière et du temps. Elle trame les couleurs de la vie, mélangeant les matières et les coloris, pour créer des tissages à la main profonds et lumineux. Elle trame l’écru et le blanc pour reposer l’esprit, dans des textures fluides et soyeuses pour des tissages d’exception. Des démonstrations de son savoir-faire sur un métier africain donnent le jour à des créations contemporaines : sculptures, art mural, tapisseries mêlant des techniques de tissage armuré et de tapisserie de lice.

Techniques de trompe l’œil avec Elodie Le Berre :

Alors que la peinture cherche à représenter la réalité, le trompe l’œil cherche à la dépasser et à la transformer. Cet atelier, animé par la peintre en décor, révèle les techniques pour créer cette illusion qui transcende la réalité en jouant sur nos perceptions et notre univers. S’agit-il de marbre, de bois, de pierre ? Pour le savoir, les visiteurs sont invités à ouvrir grands les yeux !

© Elodie Le Berre

© Pixabay

Restauration de mobilier avec l’Atelier Antoine Campos :

Le créateur travaille à la conservation/restauration de mobilier. Son activité est riche d’un savoir-faire acquis à l’école Boulle. Dans le cadre de ses études, Antoine Campos a travaillé durant un an sur une commode en marqueterie d’écaille de tortue et de laiton appartenant au Château de Fontainebleau. Il a travaillé pour de nombreux antiquaires parisiens et anglo-saxons et pour des collections privées. Récemment, il s’est occupé de la restauration de boiseries pour le musée du Louvre d’Abou Dabi. Pour Ob’Art Bordeaux, Antoine invite le public à découvrir la richesse de ce métier d’art. A travers sa démonstration, il dévoile les outils, les techniques, les produits utilisés dans une démarche éthique et respectueuse des œuvres d’art.

Restauration de montres de collection avec la filière horlogerie du lycée professionnel Dassault de Mérignac :

La filière horlogerie initie ses étudiants en partenariat avec la manufacture d’exception suisse Jaeger-LeCoultre, preuve de la bonne réputation de l’école girondine, qui forme la main-d’œuvre experte de demain. Les montres mécaniques, à complications et les montres anciennes suscitent l’engouement de particuliers ou de professionnels collectionneurs, intéressés par la transmission du patrimoine familial. Le restaurateur de montres de collection est spécialisé dans la réparation ou la réfection des pièces du mouvement, de la boîte, du cadran ou des aiguilles. Les élèves travaillent sous les yeux des visiteurs sur ces mécanismes de précision, sur lesquels les variations de la température et de la pression atmosphérique sont réglées à la perfection !

© Pixabay

© IBSM 2106

Défilé de l’IBSM (Institut Bordelais de Stylisme Modélisme) :

Ghislaine Daurel-Heydenreich, directrice de l’IBSM a toujours été attirée par les Beaux-Arts. Après deux ans de formation à l’école des Arts appliqués Dupérré de Paris, elle travaille dès 1982 en bureau de style aux côtés de Nelly Rodi. En 1991 elle reprend l’IBSM, avec le désir de transmettre aux étudiants ses connaissances textiles et son expérience dans le domaine de la mode. L’IBSM participe à de nombreux événements liés au monde de la mode. Les étudiants font partager aux visiteurs leur dernière collection lors d’un défilé sur le salon. La créativité est à l’honneur !

Performance de danse graphique sur un thème hispanique par Maria Luz Sanz & Stéphane Bénac :

Maria Luz est une créatrice touche à tout qui aborde l’art comme un vaste champ d’expérimentations. Pour Ob’Art Bordeaux, elle réalise une performance avec Stéphane Bénac. Danseur de formation, il a collaboré au théâtre et au cinéma avec de grands metteurs en scène tels que Jérôme Savary ou Benno Besson et a travaillé avec de nombreaux artistes, comme Patricia Kaas, Valérie Lemercier, ou Michel Drucker. Tous deux partagent avec le public un moment inédit ; de la danse dessinée en direct, des instants éphémères et des mouvements figés par le pinceau.

Vendredi 24 novembre 2017 à 18h

© Maria Luz Sanz